Diversifier les cadres de la fonction publique : une réforme essentielle   
Le 3 avril 2007

Francois BAYROU vient de proposer de supprimer l'Ecole Nationale d'Administration et de la remplacer par une "école des services publics ouverte à des personnes riches d'expériences différentes". D'autres candidat(e)s à l'élection présidentielle se sont plus généralement déclarés en faveur d'une ouverture des fonctions publiques à des personnes aux profils diversifiés.

Au-delà des propositions précises qui sont ou pourront être avancées par les différents candidat(e)s, l'ANDèS se réjouit que les questions de la formation et de la diversification des cadres de la "haute" fonction publique soit abordées dans la campagne présidentielle. Il s'agit d'une réforme profonde qu'elle juge essentielle.

L'ANDèS, association française des docteurs reconnue d'utilité publique depuis 1975, rassemble des docteurs de toutes disciplines, de tous âges, insérés dans le secteur public comme en entreprise. Sans appartenance à une quelconque famille politique, l'ANDèS milite pour la promotion du doctorat dans la société française.

Dans le monde complexe et compétitif qui est le notre, la France doit se doter de cadres capables d'anticiper et de traiter les grands problèmes de nos sociétés. Qu'il s'agisse par exemple du réchauffement climatique ou de la mondialisation, ces défis présentent de multiples facettes: scientifiques, économiques, sociaux, éthiques ou encore géopolitiques. Cette mutation est essentielle pour que la France et au delà l'Union Européenne conserve la maitrise de son avenir, en droite ligne des engagements pris par la stratégie de Lisbonne.

Professionnels de la recherche , habitués à travailler sur des problèmes complexes, à mobiliser des réseaux de collaborateurs par delà les frontières géographiques et disciplinaires, les docteurs ont potentiellement les qualités nécessaires pour les aborder. La diversité de leurs talents et de leur parcours, leur ouverture sur le monde et ses évolutions constituent des qualités indispensables pour la modernisation de l'Etat.

L'association ANDèS à mené ces deux dernières années un vaste travail de prospective sur ce sujet, en collaboration avec la CJC (Confédération des Jeunes Chercheurs) et SLR-JC (Sauvons La Recherche - Jeunes Chercheurs). Les propositions de l'ANDèS, au-delà des modalités précises de la réforme de l'Etat qui pourra être envisagée, se résument en un principe simple.

L'ANDèS propose que le dispositif de formation des cadres de haut niveau de la fonction publique, soit ouvert aux docteurs aux divers stades de leur carrière professionnelle. Cela inclut les docteurs ayant obtenus leur doctorat récemment, mais aussi des docteurs ayant plusieurs années d'expérience professionnelle dans le secteur public comme privé, en France comme à l'étranger.

Propositions concernant les docteurs et la "haute" fonction publique :
http://www.andes.asso.fr/download/RapportENA.pdf

A propos de l'ANDèS :
- site de l'association : http://www.andes.asso.fr/
- précédents communiqués : http://www.andes.asso.fr/communiques.html
- groupes de travail et leurs propositions : http://www.andes.asso.fr/PREZ2.htm

Contact : andes.contact@andes.asso.fr

Accueil